RCM Galerie, Paris

Exposition du 08 mars 2018 au 18 avril 2018


Peter Sedgley, Prepared Drawings and Works on Paper


La RCM Galerie présente, du 8 mars au 18 avril 2018, Prepared Drawings and Works on Paper, une exposition sur les œuvres du peintre anglais Peter Sedgley.

Peter Sedgley suit d’abord une formation d’architecte, avant de s’intéresser à la place de la vision dans les arts créatifs. C’est peut-être de là que lui viennent ces formes géométriques, symétriques et colorées, si caractéristiques de ses œuvres.

Son travail, connu pour des expérimentations mélangeant couleur, lumière, mouvement et forme, combine les pratiques pour s’inscrire tout aussi bien dans l’abstraction géométrique que dans l’art optique. L’artiste refuse néanmoins la catégorisation de son style, et préfère simplement affirmer : « C'est peut-être l'influence de Paul Klee qui apporte une agitation à mon travail, dans un contexte de révélation, quand je passe d'un support à un autre ». 

Des œuvres, donc, inclassables, qui toutefois s'unissent sous une impression universelle : une sensation d'hypnose. À la vue de ces peintures, l’expression « trompe l’œil » prend tout son sens : nous nous trouvons face à un cercle, occupant pratiquement toute la surface, où les jeux de couleurs produisent une impression de mouvement. Dépassant parfois le mètre, la taille considérable des œuvres renforce ce phénomène, et s’ajoute à cela le choix d’une palette riche en couleurs qui tendent vers le fluorescent. Tel un écran numérique, l’œuvre prend vie par le travail de l’artiste sur l’effet d’optique, et nous plonge dans un état entre attraction et déstabilisation. Au centre du tableau, le cercle se rétracte comme notre pupille à la vue d’un rayon de lumière, et notre corps, proche d’une sensation d’ivresse, s’étourdit. 

Utilisant le bois comme support premier, Peter Sedgley joue avec les textures. Yellow Field nous plonge dans les reliefs de ce matériau naturel, et tel un mirage, les formes s’agitent sous nos yeux surpris. Notre regard est capturé par les courbes, et se perd progressivement, jusqu'à ce que les lignes s’évaporent pour laisser place à un jaune homogène au centre de l’œuvre. 

Les œuvres de Peter Sedgley usent d’une science que l’artiste maîtrise parfaitement. Ses tableaux abstraits offrent des émotions concrètes, et notre corps, autant que notre esprit, réagit face à ces créations qui mélangent couleurs, formes et illusions.

Texte : Angèle Imbert

Crédit Visuel : Peter Sedgley, Pulsette, 51 x 51 cm, 1972