Pierre-Yves Caër Gallery, Paris

Exposition du 31 octobre 2018 au 29 novembre 2018


Fleurs du Japon | Défloraison


La Galerie Pierre-Yves Caër présente du 31 octobre au 29 novembre l’exposition Fleurs du Japon | Défloraison des photographes Mark Vassallo, Ryudai Takano et Kohey Kanno.

Les sakuras, cerisiers japonais, représentent une source d’inspiration inépuisable pour les artistes de toutes périodes confondues. Des grands-maîtres de l’estampe, comme Hiroshige et Hokusai, à la photographie contemporaine, ce sujet s’impose tel un leitmotiv dans l’art nippon, parfaitement en accord avec la poésie et l’ode à la nature si représentatif de celui-ci.

La période de floraison de ces fleurs est aussi belle qu’éphémère : symbolisant l’arrivée du printemps, elle ne dure seulement qu’un mois, imposant aux observateurs de profiter de chaque instant. C’est ici que la poétique de ce moment se ressent, son caractère temporaire et périssable instaure une contemplation intense, où tous les moments doivent être chéris, telle une métaphore de la vie.  Mark Vassallo, Ryudai Takano et Kohey Kanno reprennent, chacun à leur manière, ce sujet traditionnel.

La beauté de la fleur s’unit à la beauté des corps, les détails de chacun sont sublimés, afin d’offrir une attention portée aux détails. La nature et l’enveloppe humaine ne sont finalement pas si différentes, l’éclosion est suivie d’une vie marquée par le temps, pour finalement faner et se décomposer. C’est à ce dénouement que Kohey Kanno semble s’intéresser, en capturant des fleurs et des corps et le calme qui en découle. Nous sommes alors plongés dans les songes d’un jeune homme, allongé sur un lit, son visage fixant le mur, il semble perdu dans ses songes. Son corps, dénudé, laisse apparaître une sensation de fragilité, son bras recroquevillé sur son torse se pose comme une protection, telles les épines sur la tige d’une fleur.

Texte : Angèle Imbert

Crédit Visuel : Kohey Kanno, Benjamin