Salon Révélations : l'événement de la rentrée !

Salon Révélations : l'événement de la rentrée !


Exposition du 10 septembre au 13 septembre 2015
Grand Palais, Paris

Evénement phare de la rentrée culturelle, le Salon Révélations ouvre ses portes du 10 au 13 septembre ! Sous la nef du Grand Palais, au cœur d’une scénographie épurée alliant ouvertures et transparences, près de 300 exposants venus des quatre coins du monde mettent à l’honneur les métiers d’art.

Qu’est-ce que les métiers d’art ?

Ce sont les artisans d’art, artistes plasticiens, designers, galeries et tous les professionnels qui œuvrent pour la valorisation du savoir-faire de la transformation de la matière en objets d’art uniques ou en édités petites séries. Métiers d’hier et d’aujourd’hui, les métiers d’art sont surtout des métiers d’avenir que le Salon Révélations souhaite faire découvrir au plus grand nombre.

L’édition 2015

Pour cette édition 2015, les artistes de la Corée du Sud sont mis à l’honneur. Un choix qui s’inscrit à la veille du lancement des années croisées France-Corée 2015-2016 célébrant les bonnes relations entre nos deux pays suite au traité d’amitié et de commerce signé en 1886. Céramistes, peintres et autres artistes coréens travaillant la laque, le nacre ou encore le papier repensent et subliment le matériau pour offrir une esthétique résolument contemporaine entre héritage traditionnel et innovation.

En parallèle, les savoir-faire des Pays-Nordiques, du Japon, Taïwan, Sénégal, Togo, Italie, République Tchèque, Pays-Bas, Tunisie et de la France se réunissent au Banquet. Se déployant le long de l’allée centrale du salon, Le Banquet invite le spectateur/voyageur à se promener d’îlots en îlots, dédiés chacun à une zone géographique, à la découverte des singularités culturelles dans la création mais aussi à saisir l’unité qui rassemblent les métiers d’art dans le monde en célébrant universellement l’excellence du savoir-faire.

Notre coup de cœur de la jeune création du salon : le créateur de bijoux Sébastien Carré 

Né en 1989, l’artiste français exploite la matière comme une substance vivante et lui voue un respect quasi-sacré. Os, cuir, nylon, porcelaine, fibres naturelles… Sébastien Carré travaille une palette impressionnante de matériaux qu’il tisse, brode, assemble, sculpte pour réaliser des bijoux à l’esthétique organique ou à la manière des ex-voto. Entre gestes ancestraux et techniques novatrices, l’homme donne vie à la matière et lui révèle toute sa noblesse.

L'objet à découvrir : le bâton Go between de Matali Crasset

Dénommée la "Jeanne d'arc du design" en référence à sa coupe de cheveux, Matali Crasset est avant tout une exploratrice du quotidien, une chercheuse de bien-être qui renverse nos codes pour trouver l'objet pratique et ludique, l'objet qui s'inscrira comme une évidence dans nos vies. 

Matali Crasset ne déroge pas à sa philosophie puisqu'elle présente, en collaboration avec l'association Libre Art Bitre, un objet aussi symbolique qu'ingénieux : le bâton Go between.

Conçu sur le modèle d'un bâton de course de relais, il renferme en son sein, un espace creusé permet d'acceuillir un petit objet de valeur telle une bague ou une jolie pierre. Pour le découvrir, il suffit de diviser et d'ouvrir l'objet, en tirant sur chaque bout. En précieux bois d'ébène, réhaussé de colures à la feuille d'or, il est un écrin raffiné de la transmission.

Poétique et symbolique, ce bâton-relais matérialise l'échange et se veut être le gardien d'une entité, au-delà de la valeur de l'objet qu'il renferme. En passant de main en main, il est surtout le trait d'union des générations.

 

Plein tarif : 10 € / De 12 à 18 ans, étudiants et demandeurs d’emploi : 5 €  / Enfants – 12 ans : gratuit

Texte : Anne-Laure Peressin