La FIAC, édition 2011

La FIAC, édition 2011


Exposition du 20 octobre au 23 octobre 2011
Grand Palais, Paris

L’événement phare de cet automne est bien évidemment la FIAC. Du 20 au 24 octobre, le monde de l’art contemporain vivra comme tous les ans au rythme de la foire, et ce d’autant plus que cette 38e édition entend passer un nouveau cap. Exit la cour carrée du Louvre : cette année, les 159 galeries sélectionnées s’installeront toutes sous la verrière du Grand Palais. Pour compenser cette réduction de 1000 m2 des espaces d’expositions, la FIAC enrichit sa programmation culturelle hors les murs. En prolongement du parcours aménagé aux Tuileries et du « Cinéphémère » consacré aux films d’artistes, elle inaugure cette année dans le jardin des Plantes un parcours thématique dédié à la nature et la biodiversité. Les habitués de l’événement n’y retrouveront pas moins les fondamentaux de la FIAC. Parmi eux, le prix Marcel Duchamp, dont les nominés sont Damien Cabannes, Mircea Cantor, Guillaume Leblon et Samuel Rousseau.
Signe incontestable de la vitalité de la foire parisienne : les années passées ont vu fleurir nombre de off en marge de la FIAC. Première d’entre elles : Slick. En six ans, ce rendez-vous de la scène émergente a réussi à s’imposer comme la star du off et s’implanter au cœur même du Paris artistique – sur l’esplanade du Palais de Tokyo, où elle se tiendra cette année pour la deuxième fois. Ses atouts : une programmation exigeante et ouverte à l’international (en témoigne notamment la section « Slick-Orient », qui rassemble 9 galeries autour de l’art asiatique, indien, arabe et oriental) et un dynamisme qui se confirme cette année avec la création d’un magazine (Slicker) et d’une nouvelle foire l’an prochain en marge d’Art Brussels.
Autre événement qui a su trouver sa place parmi les dissidents de la FIAC : Art Elysées. 5ème édition cette année, la Foire installée sur l’avenue des Champs-Elysées mêle art moderne et contemporain classique. Parmi les 60 exposants sélectionnés sont présentées des galeries telles que Berthet-Aittouarès, Lélia Mordoch, ou Jean-François Cazeau, mais aussi de plus jeunes marchands comme Olivier Waltman ou David Guiraud. Après la Fondation Vasarely en 2010, Art Elysées accueille comme invité d’honneur en 2011, le musée Maillol.
Autre challenger, créé la même année par une poignée de galeristes émergents (dont Olivier et Patricia Houg), Show off a fait le pari d’une programmation 100% solo show. Bien décidée à coller à la FIAC, la foire investit le port des Champs Elysées, à deux pas du Grand Palais.
Consacrée depuis trois ans à « l’avant-garde, l’émergence et la découverte », Cutlog investira la Bourse du commerce, où elle réunira 30 à 40 galeries françaises et internationales. Opportuniste, elle se prolongera du 10 au 12 novembre avec « Cutlog photo », qui aura lieu en marge de Paris photo. 
Enfin, créée l’an dernier par Cécile Griesmar, dissidente de Slick, Chic ! se tiendra cette année encore à la Cité de la mode et du design. Si la petite dernière reste fidèle au choix de la pluridisciplinarité, et mêle art contemporain, design, édition de multiples et même Street art, elle resserre sa programmation, avec 20% de galeries en moins.