Félix Vallotton, Le feu sous la glace

Félix Vallotton, Le feu sous la glace


Exposition du 02 octobre 2013 au 20 janvier 2014
Grand Palais, Paris

Première rétrospective consacrée à l’artiste par un musée national à Paris depuis près de cinquante ans, Felix Vallotton, Le feu sous la glace revisite la production de l’artiste sous un angle inédit.

A cheval sur deux siècles, deux cultures, Felix Vallotton s’est formé à Paris, à la fameuse Académie Julian, berceau de nombreux artistes post-impressionnistes et nabis. A moins de 30 ans il se taille une renommée internationale grâce à ses gravures sur bois, petites images noir et blanc d’une ironie souvent féroce, qui font sensation au sein de l’avant garde parisienne, valant son admission dans le groupe des Nabis.

A partir de 1899 le graveur cède le pas au peintre : portraits, nus, paysages, natures mortes, compositions inspirées par le spectacle de la guerre de 1914-1918… travailleur acharné, il laissera plus de 1700 tableaux à sa mort. Son style, reconnaissable entre tous, se distingue par ses couleurs raffinées, un dessin précis découpant la forme, des cadrages audacieux, des perspectives aplaties empruntées aux estampes japonaises et à la photographie.

S’articulant autour de 10 axes évoquant les motivations esthétiques, sociales, politiques de l’artiste et sa personnalité complexe, l'exposition présente au public autant les chefs-d’oeuvres les plus connus que des tableaux rarement et même jamais exposés auparavant, une lecture transversale qui met en lumière la progression opiniâtre du peintre vers l’édification d’un mode d’expression résolument personnel et moderne.