Bohèmes

Bohèmes


Exposition du 26 septembre 2012 au 14 janvier 2013
Grand Palais, Paris

« Je m'en allais, les poings dans mes poches crevées. Mon paletot soudain devenait idéal. J'allais sous le ciel, Muse, et j'étais ton féal. Oh là là ! que d'amours splendides j'ai rêvées ! » : c’est ainsi qu’Arthur Rimbaud décrivait sa Bohème. Poètes et artistes du XIXe siècle s’identifiaient à ce mode de vie marginal – Géricault, Minardi, Tassaert, Verlaine…). Les cafés de la butte Montmartre ou leur chambre de bonne étaient leurs repaires qu’ils immortalisaient en peinture. Pourtant, la fascination pour les saltimbanques est antérieure. Dès le XVIe siècle, le monde des Bohémiens et autres diseuses de bonnes aventures intrigue. Femmes de petites vertus, voleurs, musiciens miséreux tels sont les portraits brossés par Georges de La Tour, Thomas Gainsborough, ou même Vincent Van Gogh... Jusqu’au 14 janvier 2013, le grand Palais dépeint la vie de bohème de Léonard de Vinci à Picasso en croisant toutes les disciplines : musique, photographie, littérature, peinture, cinéma.
C.D.