José María Sert, le Titan à l’œuvre (1874-1945)

José María Sert, le Titan à l’œuvre (1874-1945)


Exposition du 08 mars au 05 août 2012
Petit Palais, Paris

« L’art perd le dernier représentant de la grande Peinture », écrit Paul Claudel dans Le Figaro du 14 décembre 1945, à la mort de son ami José María Sert. La monumentalité de son oeuvre et la puissance de sa personnalité ont fait de Sert un artiste unanimement admiré à son époque. Le Petit Palais propose de le redécouvrir. José María Sert, le Titan à l’oeuvre (1874-1945) ouvre les portes de son atelier, pour montrer la force de son art et l’originalité de sa méthode.
Peintre décorateur, Sert est inlassablement en quête de commandes et travaille pour des personnalités du monde économique et politique, d’abord à Paris, puis en Europe et en Amérique. Il se confronte, par cette proximité, aux méandres de son époque et fait des choix politiques controversés. Il est un « baroque moderne », pétri de références à la grande tradition mais revendiquant l’actualité de son art.
L’atelier est le fil conducteur de cette exposition, qui permet de brosser le portrait d’un artiste aujourd’hui méconnu. Il s’agit d’une approche inédite, qui veut rendre compréhensible une méthode de création originale et rigoureuse. Un décor fini, exceptionnellement reconstitué, côtoie ainsi environ 120 oeuvres. (des panneaux autonomes de taille monumentale, des esquisses, des photographies de travail et des maquettes). Documents et photographies privés permettront au visiteur de découvrir les secrets d’un atelier. Cette exposition ambitieuse entend redonner sa place dans l’histoire de l’art à l’une des figures « parisiennes » de l’art international du siècle.