Félix Ziem, J'ai rêvé le beau

Félix Ziem, J'ai rêvé le beau


Exposition du 14 février au 04 août 2013
Petit Palais, Paris

« Beau ciel, lagunes polies et silencieuses où j'ai rêvé le beau » Ziem, Journal, 18 novembre 1879.
Ce grand voyageur, ami des peintres de Barbizon, admirateur du Lorrain et de Turner, occupe une place originale dans l’art du XIXe siècle. Ziem a su séduire une large clientèle qui aimait rêver de Venise ou de Constantinople devant ses toiles. Mort il y a un siècle, il débute sa longue carrière dans l’ombre de Delacroix et l’achève sur la butte Montmartre près de l’atelier du jeune Picasso.
L’eau et le ciel occupent une place prédominante dans ces paysages lumineux qui ont fait sa renommée. Ziem a su séduire une large clientèle qui aimait rêver de Venise ou de Constantinople devant ses toiles. le Petit Palais retrace l'itinéraire artistique de ce grand voyageur en exposant  une centaine d’œuvres (peintures, aquarelles et dessins) entrées au musée en 1905.