Au creux de la main, la médaille en France aux XIXe et XXe siècles

Au creux de la main, la médaille en France aux XIXe et XXe siècles


Exposition du 10 décembre 2012 au 30 juin 2013
Petit Palais, Paris

L’exposition nous invite à redécouvrir un art trop longtemps méconnu, l’art de la médaille. De 1870 à 1914, la production de médaille connaît en France un essor sans précédent : les médailleurs de la Belle Époque ont pour nom Oscar Roty (l’auteur de la Semeuse qui figura plus de cent ans au revers des pièces de monnaie et sur certains timbres poste), Auguste Charpentier, Jules-Clément Chaplain. Des artistes aussi célèbres que Jean-Baptiste Carpeaux ou Auguste Renoir s’intéressent à cet art et réalisent des médaillons, le plus souvent des portraits.  Loin de se cantonner aux formules codifiées de la médaille pieuse ou de la monnaie usuelle, les plaquettes et les médailles livrent une vision extraordinairement riche et multiple de la société du XIXe siècle. Elles consignent la mémoire de tous les aspects de la vie privée et publique, de la petite et de la grande Histoire : cérémonies privées (mariages, anniversaires), inventions scientifiques, politique internationale…
L’exposition du Petit Palais s’inscrit dans un cycle de manifestations organisées en partenariat par sept institutions françaises : la Bibliothèque nationale de France, la Monnaie de Paris, le Musée des Beaux-Arts de Lyon, de Lille, de Marseille, et le Musée d’Orsay... Chaque lieu accueille une exposition et présente des collections inédites,  rarement montrées au public en dépit de leur exceptionnelle richesse.