Charlotte Charbonnel

Charlotte Charbonnel


Exposition du 01 juillet au 16 octobre 2011
Musée Réattu, Arles

L'artiste Charlotte Charbonnel mène depuis cinq ans un travail transdisciplinaire, où les frontières entre les différents médiums tendent à disparaître, dans une sorte d’hybridation de formes ou de porosité entre image, volume et son. Une démarche qui trouve dans les lieux où elle intervient le support d’échanges supplémentaires, en dialogue rapproché avec l’espace. Elle met souvent en évidence le son des matériaux, révélant ainsi l’écoute de la matière par le biais d’objets sonores, de machines acoustiques.
Pour sa première exposition institutionnelle, l’artiste conjugue différents temps de création. L’un des espaces de l’exposition sera ainsi consacré à la notion de recherche, sous la forme d’un atelier-laboratoire dévoilant le rôle de l’expérimentation à l’intérieur de son travail. Au même titre que l’oeuvre finale, il s’agit de montrer ce qu’elle nomme “les entrailles”, pour mettre en avant le processus de création, décrypter par exemple, à travers ses dispositifs, comment naît une image…d’une photographie, d’un matériau, d’un désir, d’un lieu : autant d’éléments qui passent par plusieurs chemins et plusieurs scénarios.
A l’intérieur de ses installations, qui mêlent la sculpture, le son et la vidéo, la place du spectateur est importante, il peut être amené à activer les propositions de l’artiste. Stethosphères, pièce sonore collective qui sera présente dans l’exposition, propose ainsi aux visiteurs de manipuler cinq sphères contenant différents matériaux et d’en écouter leurs polyphonies en temps réel. Une façon de s’interroger sur ce que l’on voit.