Rina Banerjee entre Inde et Occident

Rina Banerjee entre Inde et Occident


Exposition du 25 mai au 26 septembre 2011
Musée Guimet, Paris

Dans le cadre de son été indien, le musée Guimet prête ses murs à l'artiste américaine d'origine indienne Rina Banerjee, et présente Chimères de l'Inde et de l'Occident.
Installées au cœur des collections permanentes, les compositions hybrides et poétiques de Rina Banerjee dialoguent avec les œuvres millénaires du musée. Déroulant jusqu’à nos jours les récits entremêlés de l’Histoire en cours, elles offrent l’occasion de porter un regard renouvelé sur les civilisations asiatiques et leurs relations complexes avec l’Occident.
Sculptures sensuelles mêlant coquillages, crânes d’animaux, plumes et étoffes indiennes ; installations spectaculaires associant objets coloniaux et matériaux plastiques trouvés dans les rues de New York ; dessins oniriques aux couleurs exotiques mettant en scène la transe des corps… Déployées dans l’espace-temps singulier du musée, les œuvres de la jeune artiste y expriment – sans doute davantage que dans l’espace vierge de la galerie d’art – les ambiguïtés de sa double appartenance au monde occidental et oriental, les illusions héritées du passé et les « chimères » des temps nouveaux, les contradictions du monde post-colonial et l’envers de la mondialisation...