Angkor : Naissance d'un mythe - Louis Delaporte et le Cambodge

Angkor : Naissance d'un mythe - Louis Delaporte et le Cambodge


Exposition du 16 octobre 2013 au 13 janvier 2014
Musée Guimet, Paris

C’est autour de la figure emblématique de Louis Delaporte (1842-1925), que le musée national des arts asiatiques-Guimet se propose d’aborder les premiers temps de la « redécouverte » des monuments d’Angkor et, plus généralement, du patrimoine du Cambodge. Réunissant environ 250 œuvres – dessins aquarellés, plans, photographies anciennes, sculptures –, l’exposition invite le visiteur à plonger dans l’évocation du Cambodge de la fin du XIXe siècle et du regard que lui porte alors l’Europe et particulièrement la France, notamment dans le cadre spectaculaire des Expositions universelles et coloniales.

Les circonstances de la Mission d’exploration du Mékong de 1866-1868, conduite par Ernest Doudart de Lagrée et Francis Garnier, puis les missions dirigées par Louis Delaporte, suivies de son travail de conservateur en France, apparaissent comme autant d’étapes durant lesquelles le savant conservera le même esprit curieux, ouvert et admiratif, en un temps où la condescendance envers les peuples colonisés restait le plus souvent de règle.

Organisée dans les salles d’exposition temporaire du musée et dans les galeries khmères du rez-de-chaussée, cette manifestation présente, pour la première fois depuis 1927, d’impressionnants exemples de sculptures et de bas-reliefs moulés à la fin du XIXe siècle et au début du XXe, jadis exposés dans les galeries du musée indochinois du Trocadéro, et ayant bénéficié d’une complète restauration. 

Une sélection de vues idéales des monuments du Cambodge, ainsi qu’un vaste ensemble de documents réalisés par Louis Delaporte et son entourage viennent compléter la présentation, mettant en avant les premiers contacts de la France avec l’art du Cambodge ancien autour de la figure emblématique de l'explorateur.