Les chats qui taggent

Les chats qui taggent


Exposition du 20 novembre 2011 au 08 janvier 2012
Musée en Herbe, Paris

Diplômé des Beaux-Arts de Paris, Alberto Vejarano rentre sans compromis, début 96, dans la culture post graffiti parisienne en créant son alter ego CHANOIR. Il invente alors la métamorphose systématique de son logotype. Sélectionné par l’université des beaux arts de catalane, Alberto Vejarano réalise le documentaire « Murs libres » inspiré par la scène street art barcelonaise.
À partir de 2003, il investit la scène artistique colombienne en proposant de nombreuses expositions dans des galeries et au Musée d’art Moderne de Bogota. De retour à Paris, il renoue avec son travail de collectionneur de jouets. Fan du mouvement DADA, Alberto Vejarano réalise des performances ainsi que des vidéos burlesques et poétiques: Expositions «Perle ai porci» présentées à Rome, Lille ainsi qu’au MIAM de Sète...
Repéré par Monsieur Bousquet, Alberto Vejarano collabore en 2009 et 2010 avec le studio de création de Cacharel. Il décore également l’ensemble des bureaux de la Maison Cacharel.
Fin 2009, il présente plusieures pièces lors de l’exposition «Né dans la rue» à la Fondation Cartier. Appelé par Walt Dysney, il participe également avec le Collectif 1980 à l’exposition “Halloween” sur les Champs-Elysée.
Alberto Vejarano collabore au documentaire «Un monde modeste» réalisé par Stéphane Sinde diffusé sur la chaîne culturelle Arte. Alberto Vejarano s’attarde sur la beauté et l’esthétisme des jouets et peluches de contrefaçon et sur les objets et souvenirs de l’enfance.