Luca Penni : un disciple de Raphaël à Fontainebleau

Luca Penni : un disciple de Raphaël à Fontainebleau


Exposition du 11 octobre 2012 au 14 janvier 2013
Musée du Louvre, Paris

 

   Luca Penni fit ses premières armes à Rome, auprès de collaborateurs du premier cercle de Raphaël. Mais il ne le copia jamais : si ses compositions trouvent bien souvent leurs origines dans les oeuvres de Raphaël, le trait est pur et simple, héritage des années passées sur les chantiers de Fontainebleau aux côtés de  Rosso et Primatice.

   Bien que né à Florence, Luca Penni eut très probablement une formation totalement romaine auprès de  son frère, Gianfrancesco Penni, et de Perino del Vaga, tous deux collaborateurs de Raphaël. Il suivit Perino à Gênes avant de rejoindre la première équipe de peintres qui travailla sur le chantier du château de Fontainebleau, à l’invitation de François Ier.

   Après la mort de François Ier en 1547, Luca Penni quitta Fontainebleau pour s’installer à Paris. En  collaboration avec des burinistes parisiens, il continua son travail de diffusion du style de Fontainebleau en le transposant dans tous les domaines – armes, médailles, portraits… Traduisant souvent des oeuvres de Raphaël, Penni réalisa de nombreuses compositions philosophiques et se livra à l’interprétation de textes antiques.

  L’oeuvre de Penni est ainsi le fruit de l’héritage raphaélesque et de l’esthétique de Fontainebleau. Une évolution de style qui fera paradoxalement de lui l’inventeur du classicisme français à partir du maniérisme italien.