La Cité Interdite au Louvre, Empereurs de Chine et rois de France

La Cité Interdite au Louvre, Empereurs de Chine et rois de France


Exposition du 29 septembre 2011 au 09 janvier 2012
Musée du Louvre, Paris

L’exposition La Cité interdite au Louvre, Empereurs de Chine et rois de France invite à découvrir les objets et les collections des empereurs de Chine, au travers d’une sélection de 130 oeuvres, prêt sans précédent consenti par le musée de la Cité interdite. Le visiteur est invité à parcourir 800 ans d’histoire, depuis la dynastie Yuan, jusqu’à l’orée du monde moderne. L’événement est organisé autour de trois axes principaux, répartis dans trois espaces distincts du musée. L’introduction, dans les salles d’histoire du Louvre, campe la chronologie et insiste sur les échanges récurrents entre la France et la Chine. Les fossés du Louvre médiéval et la salle de la maquette présentent l’architecture fortifiée de la Cité interdite tandis que la question des collections impériales est abordée dans la galerie Richelieu autour de l’empereur Qianlong.
L’exposition ouvre sur l’histoire croisée des dynasties en Chine et en France. Le principe est d’insérer dans la trame chronologique des salles de l’histoire du Louvre, la série des principaux souverains chinois et de montrer, pour chaque grande période, les échanges qui ont pu exister entre les deux pays. A la fin du XIIIe siècle et au début du XIVe siècle, des tentatives de contacts entre la France et les Khans Mongols eurent lieu comme en témoignent ces lettres de chancellerie adressées à Philippe le Bel (r.1285-1314), ou encore cinquante ans plus tard l’Atlas Catalan, où figure la plus ancienne représentation cartographique de Pékin connue en Occident et anciennement conservée dans la bibliothèque du roi Charles V (r.1364-1380), située dans une tour d’angle du Louvre médiéval.