Camille Enlart (1862-1927), un Français en Chypre

Camille Enlart (1862-1927), un Français en Chypre


Exposition du 26 octobre 2012 au 28 janvier 2013
Musée du Louvre, Paris

A l’occasion de l’exposition Chypre entre Byzance et l’Occident, le département des Sculptures présente dans sa salle d’actualité un éclairage particulier sur le rôle des Français en Chypre.
Tout au long du XIXe siècle, de nombreux voyageurs français se sont succédé sur l’île et ont pris une part importante à la redécouverte de son patrimoine, notamment pour les oeuvres de l’époque médiévale, moment où Chypre a entretenu des liens privilégiés avec la France. Mais c’est indiscutablement Camille Enlart qui a joué le rôle le plus important. En quelques séjours, il réussit à parcourir d’innombrables sites et publia en 1899 une synthèse encore irremplaçable sur l’art du Moyen Âge et de la Renaissance en Chypre. De plus, il a donné puis légué à de nombreuses institutions françaises des oeuvres issues de ses recherches chypriotes ainsi que des relevés ou des photographies exécutés lors de ses missions.