Arthur Van Hecke, ici chez lui

Arthur Van Hecke, ici chez lui


Exposition du 26 juin au 16 octobre 2011
Musée du Dessin et de l'Estampe originale, Gravelines

Fondateur du Groupe de Gravelines, Arthur Van Hecke en est également en 1961, le premier président, avant que son successeur, Charles Gadenne en oriente l'esprit, à partir de 1971, vers le dessin et la gravure. Deux acteurs déterminants dans la création du musée (1982).
Déjà amoureux de la lumière changeante qui baigne le chenal, il rencontre sur le port, dans les bistrots qui animent la ville et chez eux, les habitants, les pêcheurs et leurs familles. Mais il devient aussi l'ami d'artistes comme lui, Nees Van Steelant, Raymond Picque, Jean Castanier, mettant en commun leur passion de la peinture et leur goût du partage festif.
Son caractère chaleureux, son aisance à aller vers l'autre, sa capacité à saisir les subtilités de ce paysage d'air et d'eau ne peuvent a priori laisser penser que ce peintre tellement à son aise dans ce milieu rude de traditions et de transmissions héréditaires, est né dans le contexte urbain et industriel du Roubaix du milieu des années 20. A Grand-Fort et Petit-Fort-Philippe, Arthur Van Hecke est effectivement chez lui.
L'exposition retrace l'évolution artistique du peintre couvrant une importante période de sa production. Elle permet de distinguer à quel point il est un peintre du mouvement : des marées (Novembre), de la vie saisie chez ses modèles (Jeanne au béret, Portrait de Jean Roulland), du dynamisme de nombre de ses compositions (Les filles du peintres, Le coq de Simon), des lumières tournoyantes (L'enfant au foulard rouge), de la turbulence d'un retour de pêche (La marée), de l'atmosphère vibrante qui baigne la mort de Simon (La mort du Capitaine Simon)… son propre geste de peintre tout simplement.