Laurence Jenkell

Laurence Jenkell


Exposition du 25 mai au 16 septembre 2012
Musée des Beaux-Arts de Calais, Calais

Profitant de l’organisation des Jeux Olympiques à Londres en 2012 et de sa position de « base arrière » , la Ville de Calais située au carrefour européen de la Grande-Bretagne et des pays du Nord de l'Europe a choisi Laurence Jenkell pour exposer ses sculptures-bonbons durant la saison estivale et à l’occasion des Jeux Olympiques. Ces bonbons-drapeaux géants ont été présentés à Cannes l’an dernier lors du G20 et s’invitent aujourd’hui dans les jardins de l’hôtel de ville de Calais avec pour toile de fond le beffroi classé patrimoine mondial de l’Unesco, et la non moins célèbre sculpture des Bourgeois de Rodin. Cela, en même temps qu’une autre grande exposition dans le village olympique de la capitale britannique où l’artiste présentera de nouvelles oeuvres ADN nées de la torsion de son bonbon.
Avec ses Bonbons, Laurence Jenkell rend ainsi hommage aux pays du monde et à leurs populations, quels que soient leurs origines, leurs âges, leurs croyances… Ces sculptures étant le fruit de la réflexion de l’artiste sur le patriotisme et l’appartenance à un pays, une notion qui lui permet de s’interroger dans ses nouvelles oeuvres sur la molécule de l’hérédité : l’ADN.
Enfin, en parallèle de l’exposition de sculptures bonbons drapeaux dans la Ville de Calais, l’artiste présentera au Musée des Beaux-arts de Calais des oeuvres majeures, plus intimistes telles qu’une installation en marbre blanc de Carrare, hommage aux sculptures gréco-romaines cassées : « Le marbre décuple les vertus sensuelles du Bonbon de Laurence Jenkell. Le Bonbon est ainsi suggéré par le traitement du drapé comme dans la sculpture classique qui sert autant à cacher certaines parties du corps qu’à les révéler en épousant ses formes, comme une invitation à dépasser le seul sens de la vue pour se laisser aller au toucher», comme l’explique l’artiste.
Au rez-de-chaussée, dans la salle Rodin, de Paris à Calais consacrée aux oeuvres du célèbre sculpteur et les études et variantes autour des célèbres Bourgeois de Rodin, on pourra découvrir un bonbon en bronze de Laurence Jenkell.