Napoléon à Sainte Hélène : la conquête de la mémoire

Napoléon à Sainte Hélène : la conquête de la mémoire


Exposition du 06 avril au 24 juillet 2016
Musée de l'Armée, Paris

Napoléon, vaincu lors de la bataille de Waterloo en 1815, prend la route de l’exil. Il choisit l’Angleterre comme dernière demeure et s’installe sur l’île Sainte-Hélène. Il se consacre alors à la rédaction de sa légende jusqu’à son décès le 5 mai 1821 sur la petite île. 

L’exposition présente près de 240 œuvres, objets et documents sur cette fin de vie. Pour la première fois en France, les pièces du mobilier de Longwood House, qui fut la dernière demeure de l’Empereur, seront exposés. Tout cela a été rendu possible grâce à une grande opération de restauration des meubles de la demeure. Une occasion unique d’observer les objets intimes qui entourèrent Napoléon au moment de sa mort notamment les leçons d’anglais qui lui sont données par le comte de Las Cases à partir de janvier 1816, son lit de mort ou sa table de billard qui fût l’endroit où Napoléon Ier étalait les cartes dont il avait besoin pour dicter le récit de ses campagnes à ses compagnons d’infortunes. 

Crédits photographiques : © Rueil-Malmaison, musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau