Algérie 1830-1962, avec Jacques Fernandez

Algérie 1830-1962, avec Jacques Fernandez


Exposition du 16 mai au 29 juillet 2012
Musée de l'Armée, Paris

En écho au 50e anniversaire des Accords d'Evian qui ont permis à l’Algérie d’accéder à son indépendance, cette exposition revient sur 132 ans de présence militaire française dans ce pays, de la conquête à l’indépendance (1830-1962).
La démarche du musée de l’Armée y est clairement historique et son approche pédagogique. L’établissement invite le grand public à mieux connaître et comprendre une histoire qui fut marquée par des relations complexes et dont il apparaît aujourd’hui nécessaire de saisir les différents facteurs et aspects, notamment en l’abordant dans sa totalité, sans réduire l’approche à la seule période de la Guerre d’Algérie (de 1954 à 1962).
Le parcours de l’exposition, pour lequel le musée s’est associé l’expertise d’historiens spécialistes du sujet, retrace la chronologie des événements (replacés ici dans leur contexte politique, économique, social, international) en explique les causes et les effets sans en omettre les principaux protagonistes. Pour cela ont été réunis 271 œuvres et objets - peintures, documents (officiels et personnels), uniformes, emblèmes, photos, films, … - provenant des collections du musée de l'Armée et prêtés par des institutions françaises (musées, bibliothèques, centres d’archives audiovisuelles). Les représentations filmiques de cette histoire y sont mises en exergue grâce de nombreux documents audiovisuels (films d’actualités, de fiction, série TV …) diffusés sur 31 moniteurs et 6 vidéoprojecteurs placés tout au long du parcours.
En guise d’épilogue au parcours une place a été donnée à la parole des témoins. Le visiteur pourra ainsi entendre après les analyses des historiens, présentées dans un dispositif audiovisuel distinct, la voix, l’émotion et parfois la passion d’anciens acteurs de la Guerre d’Algérie.