La médaille en France aux XIXe et XXe siècles. Au creux de la main.

La médaille en France aux XIXe et XXe siècles. Au creux de la main.


Exposition du 11 décembre 2012 au 09 juin 2013
Musée d'Orsay, Paris

L'art de la médaille prend au cours du XIXe siècle une place sans cesse croissante au sein de la vie artistique française. Le Salon annuel lui consacre une section autonome et à partir des années 1890, sous l'impulsion d'un conservateur, Léonce Bénédite, le musée du Luxembourg alors dédié aux artistes vivants et "ancêtre" du musée d'Orsay, débute la constitution d'une collection à part entière : c'est une partie de ce fonds de plus de deux mille médailles qui est présentée ici.

Roger Marx, collectionneur et critique, crée la Société des amis de la médaille française en 1899. Des cabinets de médailles sont créés en maints endroits du territoire. Comme la sculpture, la médaille subit au XXe siècle le contrecoup du long désamour qui affecta l'art du XIXe siècle, et disparaît, à quelques exceptions près, aux yeux de l'amateur. 

Pourtant, loin de se cantonner aux formules codifiées de la commémoration, de la piété ou de la monnaie usuelle, plaquettes et médailles livrent une vision riche et multiple de la société française de la fin du XIXe siècle et du début du XXe. Elles consignent la mémoire de tous les aspects de la vie privée et publique, de la petite et de la grande histoire : portraits, anniversaires intimes, inventions scientifiques, politique internationale… 

Des prisons aux hôpitaux, du travail des champs au démoulage du pneumatique, du Club Alpin français aux aérostats, défile, souvent sous le signe du raffinement et de l'invention, le kaléidoscope vivant d'un monde en pleine mutation.