Collection Michael Werner

Collection Michael Werner


Exposition du 05 octobre 2012 au 03 mars 2013
MAMVP / Musée d'Art Moderne, Paris

Dans la continuité d’une programmation que son directeur Fabrice Hergott a voulu résolument germanophile (Baselitz, Penck, Oehlen ou l’école de Dussedörf…), le musée d’Art moderne rend hommage à l’une des collections les plus riches d’Allemagne : celle du marchand d’art Michael Werner. Originale et délibérément placée en marge des canons établis (de l’aveu de son auteur, elle relève toute entière d’un « choix sentimental »), celle-ci s’est constituée autour d’une série de polarités (Paris et l’Allemagne, l’avant et l’après-guerre…), et rassemble peintures, sculptures et dessins sans hiérarchie ni prédilection particulière pour un quelconque genre ou mouvement artistique.
Résultat : l’exposition qui s’ouvre cet automne au MAMVP est aussi variée que pléthorique, puisqu’elle rassemble un ensemble de 900 pièces acquises à partir des années 1960, et parmi lesquelles figurent les 127 œuvres dont le galeriste a fait récemment donation au musée. Aux artistes exposés par la galerie Michael Werner, dont Baselitz, Lüpertz, Immendorff et Polke, s’y ajoutent quelques maîtres de l’art moderne (Derain, Etienne-Martin, etc.) et de l’expressionnisme allemand (Otto Dix), mais aussi ceux que l’homme a soutenus et aimés : Arman, Beuys, Broodthaers, Fautrier, Filliou, Kounellis, Picabia, Hains ou Kirkeby…
S.L.