Jacques Grinberg, un peintre sans concession

Jacques Grinberg, un peintre sans concession


Exposition du 09 juin au 18 septembre 2016
MAMVP / Musée d'Art Moderne, Paris

Jusqu’au 18 septembre 2016, le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente un ensemble majeur d’œuvres de Jacques Grinberg (1941-2011) dans Un peintre sans concession.

Peintre de l’horreur de la guerre, de la souffrance et de la contestation, cet artiste au vocabulaire artistique profondément engagé est entré récemment dans les collections du musée. La monographie que ce dernier lui consacre vise à présenter ce précurseur de la Nouvelle Figuration né en 1941 à Sofia en Bulgarie et mort à Paris en 2011.

Actif à Paris à partir de 1962, son œuvre est intimement marquée par le contexte politique tourmenté de la décennie et par les traumatismes de ceux qui, s’ils n’ont pas directement connu les fascismes du début du siècle, sont conscients des horreurs que ces derniers et que la guerre peuvent susciter. Sa peinture violente, tant par ses sujets que par sa manière, se fait véritable militantisme artistique. Anti-bourgeois, anti-militariste, dénonciateur de l’oppression, de la censure et de l’isolement, Jacques Grinberg est à l’origine d’une œuvre-manifeste considérable, inspirée par ses voyages et alimentée par ses recueils d’écrits restés inédits.

Infos :

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h.

Entrée libre.

La censure, Jacques Grinberg, 1993 Crédit visuel : Arnaud Legrain ©ADAGP, Paris 2016

 

Texte : Horya Makhlouf