Vies d’exil - 1954-1962. Des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie

Vies d’exil - 1954-1962. Des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie


Exposition du 09 octobre 2012 au 19 mai 2013
Cité nationale de l'histoire de l'immigration, Paris

Cinquante ans après la fin de la guerre d’Algérie, la Cité propose avec l’exposition Vies d’exils, des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie une plongée inédite dans le quotidien des travailleurs algériens en France entre 1954 et 1962. Pendant cette période, l’immigration, loin de ralentir, s’accélère au contraire, la population algérienne passant au cours de la période de 220 000 à 350 000 personnes.

Fait nouveau dans l’histoire de l’immigration algérienne : il ne s’agit plus exclusivement d’une immigration masculine, et les familles rejoignent peu à peu leurs proches dans l’exil. Entre conflits nationalistes et répression policière, le difficile quotidien n’entame cependant pas la volonté des immigrés de vivre en s’insérant dans la société de consommation qui se profile alors en métropole.