Art Spiegelman, le musée privé

Art Spiegelman, le musée privé


Exposition du 26 janvier au 06 mai 2012
Cité Internationale de la BD et de l'image, Angoulême

Comme le veut la tradition, après s’être vu décerner le Grand Prix du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, Art Spiegelman fera l’objet d’une grande exposition rétrospective de son oeuvre, produite par le festival et accueillie par la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, dans ses vastes espaces d’exposition du bâtiment Castro.
Très tôt, Art Spiegelman a manifesté le désir de se rapprocher de la Cité afin de puiser dans les ressources du musée de la bande dessinée et de la bibliothèque pour rendre aussi hommage au patrimoine du Neuvième Art, auquel il a avec constance montré son attachement dans son oeuvre. Après avoir envisagé diverses options avec l’artiste, l’idée nous est venue d’entreprendre une opération tout à fait inédite : lui confier l’intégralité des espaces d’exposition permanente du musée de la bande dessinée pour une « carte blanche » de grande ampleur. À lui de dresser son panthéon personnel, de fouiller dans les collections de la Cité et solliciter d’autres fonds, pour installer à Angoulême, le temps d’un trimestre, son « musée privé de l’histoire et de l’accomplissement de la bande dessinée », en toute subjectivité.
Le parcours est ponctué de vidéos inédites dans lesquelles Spiegelman commente lui-même ses choix et explique l'importance que ces artistes revêtent à ses yeux. D'autres commentaires, également tournés pour l'occasion, donnent la parole à Françoise Mouly, Thierry Smolderen, Jean-Pierre Mercier et Thierry Groensteen. Ce dernier, commissaire de l'exposition, en a rassemblé et organisé les pièces sur les indications de Spiegelman.