Musée du Montparnasse, Paris

Exposition du 17 décembre 2010 au 03 avril 2011


André Masson, Un nomade à Paris


Pour ce grand voyageur qu’était André Masson, Paris était une « ville escale ». D’où l’angle thématique choisi par le musée du Montparnasse, qui consacre une exposition au peintre surréaliste : à travers « un nomade à Paris », il s’agit d’envisager sa relation à la capitale française et de cartographier les lieux chers à l’artiste – la rue Blomet à Montparnasse où il habite dans les années 20, les abattoirs de la Villette, les bords de Seine, la rue Saint-Denis où il dessine les « sentinelles de l’amour vénal », les Halles et le plafond de l’Odéon qui fut le rêve de sa vie.

Pour suivre les traces de Masson à travers la ville, l’institution parisienne réunit soixante œuvres du peintre exécutées entre 1921 et 1967 : huiles, pastels, encres, fusains, lithographies, dessins, collages… Leur font écho une centaine de photographies noir et blanc, la plupart anonymes, mais où viennent se glisser les tirages de Lotar, Kertesz ou Bovis. Au-delà de l’hommage rendu à l’un des plus artistes surréalistes, l’exposition offre de découvrir le Paris oublié de l’entre-deux guerres…