Fondation Giacometti, Paris

Exposition du 04 juillet 2020 au 29 novembre 2020


L'Homme qui marche, une exposition inédite consacrée à l'icône de l'art du XXe siècle


Incarnation de l'humanité, l'Homme qui marche est passée du statut de chef-d’œuvre à celui d'emblème. Cette curieuse silhouette étirée se manifeste au début des années 1930 sous la forme d'une Femme qui marche, figure intrigante d'inspiration Egyptienne, elle réapparaît après-guerre, à l'occasion de commandes commémoratives pour lesquelles Alberto Giacometti explore les modes de représentation d'une figure humaine universelle et emprunte de nouveau au modèle Egyptien, dont il admire le style.  

D'autres de ces œuvres puisent leur inspiration dans le quotidien, Trois hommes qui marchent (1948) traduisent ainsi la fugitive vision de la vie qu'offre le mouvement de personnes qui se déplacent au loin. Figure entre deux maisons (1950) présente quant à elle un motif qui n'est pas sans rappeler l'atmosphère onirique des œuvres surréalistes.  

L'artiste reprend le motif en 1959, dans le cadre d'une nouvelle commande pour l'espace public, c'est à cette occasion qu'il crée les sculptures que nous connaissons si bien aujourd'hui. 

Légende : Figurine entre deux maisons, Alberto Giacometti, 1950. Bronze, 12,7 x 2,5 x 7 cm. Collection privée, Paris.