Gilles Naudin Galerie, Paris

Exposition du 07 avril 2020 au 09 mai 2020


Retour de Karlsruhe


 

Les sculptures de l’artiste belge Martin Hollebecq, réalisées dans de la pierre bleue de Belgique, semblent se détacher les unes des autres, s’extraire d’une longue chaîne… Ces œuvres mettent en lumière les possibilités infinies qu’offre la taille de la pierre. Brute ou polie, travail d’un seul bloc ou assemblage, la sculpture est à chaque fois l’occasion pour l’artiste de lier des volumes géométriques et une matière spécifique.

Martin Hollebecq répond par énigmes de pierre aux énigmes de l’étendue. Il allège les masses en gardant et protégeant leur immense et sidérante densité. Il découvre dans la clarté, bien plus qu’il n’invente dans l’arbitraire, des formes épurées, éprouvées, et incroyablement tendues. Insidieusement mystérieux, comme des talismans de pierre qu’il aurait désenfouis dans la grâce, et avec tact, des profondeurs. Avec respect, délicatesse et subtilité il impose sa présence propre à la présence sourde et terrible du dehors.