Jan Kalab, Pluriforme

Jan Kalab, Pluriforme


Exposition du 22 octobre au 12 novembre 2016
Openspace, Paris

 

Du 22 octobre au 12 novembre 2016, la Galerie Openspace présente Pluriforme, un solo show de Jan Kalab.

Cakes, Point, Jan Kalab, autant d'avatars de cet artiste, venu du milieu street art et de la génération des pionniers du graffiti, qui font écho à la diversité des formes qu'il cultive, et les multiples sources d'influence auxquelles il va puiser. Avec son crew DSK, Jan Kalab a signé les murs et les métros de toute l'Europe, avant de s'attaquer à ceux de New-York dans les années 2000, dans un contexte de surveillance du système ferroviaire accru, qu'il parvient à contourner dans un brillant coup d'éclat.

L’artiste tchèque dont l’excellence technique a su enthousiasmer autant ses pairs que la scène artistique mondiale, n'a eu de cesse depuis de vouloir repousser les limites de son art. Celui qui a participé à donner à l'art urbain ses lettres de noblesse, continue de bousculer les codes et les frontières de son art sur les cimaises des galeries.

Puisant ses références dans le street art autant que dans l'histoire de l'art, il témoigne en particulier dans son travail de l’empreinte indélébile laissée par l’art de Kupka. À Puteaux en 2014, la galerie avait déjà souligné cette influence dans Les Enfants de Kupka ; dans Pluriforme, première exposition personnelle de l'artiste en France, elle propose d'explorer l'univers bouillonnant du plasticien.

Souvent amusant, toujours saturé de couleurs, vivant et quasiment autonome par moments, le langage exploré par l'artiste met en scène des sculptures multisphériques et des toiles, questionne les notions de vide et de plein, de surface et de profondeur, de support et de projection. De la même manière que ses graffitis et ses lettrages en trois dimensions interrogeaient les façons d'interagir avec la ville, son art d'atelier examine le mouvement, le temps, les différentes strates dont chacun est composé. Degré zéro de l'art, du rapport à la ville et à l'espace, le répertoire de formes développé par Jan Kalab saisit le spectateur et l'invite à évaluer de nouveau son rapport à ce qui l'entoure. Les architecton de Malevitch autant que les points de Kupka trouvent dans ses mains un souffle nouveau.

Infos :

Vernissage samedi 22 octobre.

Ouvert du mardi au samedi, de 14h à 19h.

Crédit visuel : Jan Kalab Copyright Galerie Openspace

Texte : Horya Makhlouf