Altered Reality

Altered Reality


Exposition du 08 septembre au 13 octobre 2018
Openspace, Paris

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1107305727 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1073743103 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-ansi-language:EN-GB;} @page WordSection1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

La Galerie Openspace présente du 8 septembre au 13 octobre l’exposition Altered Reality, regroupant les travaux de huit artistes. 

N’est-il pas là, le but de l’art ? La liberté de pouvoir transformer la réalité, de pouvoir, par un simple geste, modifier ce que l’on souhaite. C’est ce qui rassemble les huit artistes de l’exposition : chacun, par une manière très personnelle, se voit transcender, remanier, métamorphoser le réel.

Une problématique commune et pourtant, tant de moyens différents concevoir la réalité. Que ce soit par les sujets, les formes ou les couleurs, les huit artistes présents affirment leur pouvoir de création d’un dimension parallèle, qui ne ressemble à aucune autre. Plusieurs mondes se dévoilent alors sous nos yeux, mais un élément, cependant, semble les unifier. L’humain, qu’il soit déformé, agrandi ou transformé, occupe une grande place sur les toiles des artistes.

Nous retrouvons les personnages féminins de Miss Van, aux traits pulpeux, aux couleurs lumineuses : occupant presque toute la superficie de la toile, ces femmes, tirées de l’imaginaires de l’artiste, affirment leur présence par une confiance en soi, dépassant le simple support du tableau. Des traits communs mais diverses personnalités les caractérisant chacune d’entre elles, les rendant presque aussi réelle et humaine que l’observateur qui les contemple. Une femme trône notamment sur les toiles d’Eric Lacan, mais la palette multiple propre à Miss Van est délaissée au profit d’un noir profond. Un noir qui ne fait qu’un avec les sujets sombres qu’aborde le peintre. Les traits du personnage féminin sont réalistes, chaque mèche de ses cheveux, relevés en chignon, est détaillée. Mais la beauté de son visage se voit soudain caché par un crâne humain : nous faisant penser à notre destin inaltérable, l’artiste semble vouloir nous rappeler la réalité. 

Texte : Angèle Imbert

Crédit Visuel : Eric Lacan, toile présente à l’exposition Altered Reality