On est bien peu de choses, Bernard Drouillet

On est bien peu de choses, Bernard Drouillet


Exposition du 03 janvier au 22 janvier 2012
L'Oeil du Huit, Paris

“Ces images, qui ne sont que quelques pigments sur du papier, ne prennent corps que sous notre regard. Elles nous parlent de cette vulnérabilité qui nous rend attachants ; elles nous parlent de solitude, de mal-être et de désir, de nos côtés pathétiques ou cocasses et de notre regard sur l’autre, sur nous-mêmes, qui délivre, souvent, ce constat non dénué de tendresse : “On est bien peu de chose.”