Isabelle Gressier, Eve Le Roy et Pierre Lesage

Isabelle Gressier, Eve Le Roy et Pierre Lesage


Exposition du 05 mai au 24 mai 2015
L'Oeil du Huit, Paris

La galerie L'Oeil du huit présente une exposition de photographies d'Isabelle Gressier, Eve Le Roy et Pierre Lesage du 5 au 24 mai. 

Chacun témoigne de sa relation avec cet art visuel à travers trois notions : la tentative d’un possible face à face photographique pour Isabelle Gressier, celle de la confrontation chez Eve Le Roy ou encore la prise de conscience de l’importance des arbres avec Pierre Lesage.

« Photographies de musées, de muséums d’histoire naturelle, de paysages urbains et naturels, de mémoires. La relation entre la mémoire et l’image impose des tentatives aussi bien dans le choix du sujet que pour sa propre représentation. L’appareil photo isole une image, concours de circonstances. Ce qui guide le déclenchement est parfois bien mystérieux, appartenant à chacun. Un moment non maîtrisé. Premier instant de la rencontre, là où se crée le lien entre l’image et la mémoire. Un morceau de temps est inscrit dans la boite. Comment montrer cette empreinte, cette représentation du réel par la lumière, comment la faire parler dans d’autres mains ?

J’essaie de reproduire, par la juxtaposition de deux photos, l’instant de cette rencontre autrement, faisant ainsi appel à nos imaginaires respectifs.

L’appropriation libère un mouvement entre les deux images, un va et vient qui amène un exercice obligé de la part du voyeur : un souvenir ou une pensée viendra lier, séparer, comparer. Une parole sera dite, le voyeur a envie de raconter.

Le rêve est juste derrière tout ça. Par associations d’idées, on peut naviguer à l’infini sur des images se répondant, s’interprétant l’une par rapport à l’autre. Echange possible entre soi et soi ou avec d’autres. Ces photos sont faites avec inconscience. Elles travaillent à l’endroit même où le rêve vient nous interroger. Racontons.

Nous créons du langage avec les images.

Le discours d’après l’image intéresse, pour aussi aller chercher l’interprétation avec un autre regard. En allant plus loin et en se prêtant aux jeux du double regard et du face à face, nous osons un regard encore autre.

Tentons de le nommer, d’en parler, de le partager. »

Isabelle Gressier - 2014

 

« Conjugaison de regards croisés, face à face de captifs, scènes improbables, insolites, où chacun est acteur d’une tragédie dont il devient prisonnier. Où se situe la frontière entre ces deux mondes ... ? Mondes qui se côtoient, se frôlent par instant pour ne jamais se rencontrer ... ? Ces photographies sont la résonance de la confrontation homme, animal, dans l’univers des Zoos. Vision théâtrale et émouvante d’une relation passionnelle, fascinante et destructrice où le déséquilibre s’insinue.

En vision miroir, Il y a juste ce regard…et c’est depuis ce fond silencieux, sans doute traversé de cris, mais silencieux et insensé, qu’ils nous regardent… »

Eve Le Roy

 

«  Les arbres sont de très lointains cousins. Ils naissent, vivent et meurent comme nous. Ils nous accompagnent depuis l’aube de l’humanité et nous leurs devons beaucoup ; même encore aujourd’hui. Beaucoup d’entre nous se chauffent grâce à eux. Nous avons construit et construisons encore nos maisons grâce à eux. Nous avons inventé l’écriture et, nous leurs devons le papier que nous utilisons. Nous mettons l’écorce de ceux que nous considérons comme nobles à l’intérieur de nos voitures ou sur nos boites les plus précieuses. Ils sont partout dans notre vie quotidienne. Ils sont bien plus grands que nous et, parfois bien plus âgés. Ils nous ramènent à notre juste proportion sur notre petite planète. Petit à petit, ils disparaissent.

Alors, adoptez un arbre ... »

Pierre Lesage

 

Crédit visuel : Détails des photographies de E. Le Roy, P. Lesage, I. Gressier