Pierre Ribà

Pierre Ribà


Exposition du 20 juin au 29 juillet 2017
Gilles Naudin Galerie, Paris

Du 20 juin au 29 juillet, la galerie Gilles Naudin présente l’œuvre de Pierre Ribà.

Né en 1935 au pied d’un volcan ardéchois, Pierre Ribà a consacré sa vie à la création. Sculpteur à l’esprit méditatif, il puise son inspiration dans ses souvenirs d’enfance, dans sa terre natale : « Mon identité est celle des paysans de l'Ardèche hommes lents qui ont besoin de beaucoup de temps pour dire les choses... avec le peu avec le simple. J'oscille entre sérénité des origines et déchirures de la vie. »

En usant du carton cannelé afin de construire ses œuvres, Pierre Ribà crée des formes simples et arrondies. Un tel médium donne d’ailleurs une certaine profondeur aux créations, le relief rappelant alors celui des nids d’abeilles. Pourtant, tels les galets du lit d’une rivière, les sculptures semblent polies par l’eau et le temps. Certaines conservent la couleur brute du carton, d’autres sont teintées à la poudre de graphite et la cire d’abeille, acquérant grâce à cette technique un aspect noir et brillant.

En écho à l’art des Cyclades, archipel d’îles de la mer Égée qui au IIIe millénaire avant J.-C. ont créé leurs superbes idoles de marbre, Pierre Ribà recherche l’épure et la sobriété. L’artiste aboutit à une audacieuse simplification par un respect du monde extérieur et de son mystère, s’interdisant la familiarité et le laisser-aller au détail. Frappé par le secret des choses, il le traduit en ronde bosse. Tout pour lui est régularité, géométrie, symétrie, éternité. Il ressent intuitivement l’essentiel et donne à ses figures une impassibilité et une rigueur formelle immobile.

Infos :

Vernissage jeudi 22 juin 2017.

Ouvert du mardi au samedi, de 10h30 à 13h et de 14h à 19h.

Crédit visuel : Pierre Ribà, Tondo, 80x10cm, carton cannelé, résine, cire d’abeille

Texte : Enguerrand Lascols