Giuseppe Zoppi

Giuseppe Zoppi


Exposition du 19 septembre au 28 octobre 2017
Gilles Naudin Galerie, Paris

Du 19 septembre au 28 octobre 2017, la galerie Gilles Naudin présente une exposition monographique de Giuseppe Zoppi.

Pans de matière épaisse, étirée, patinée… Les œuvres de cet artiste italien semblent être l’empreinte physique d’une vie révolue marquée par l’érosion du temps. Ici, des traces allongées, là des couches effritées, au fur et à mesure que l’œil se promène sur ces surfaces, il se laisse absorber par la couleur. Ce qui de premier abord paraît être une façade se métamorphose en fenêtre : le regard est projeté dans un horizon sans fin, continuant perpétuellement son voyage dans les bleus, les verts d’eau, les noirs ou les blancs laiteux.

Cette gamme chromatique n’est pas sans rappeler celle à l’origine de son âme de coloriste, à savoir la palette de ses terres natales. Des cieux de Gorizia aux eaux méditerranéennes de Trieste, Giuseppe Zoppi en capte les intensités profondes et les vibrations chatoyantes pour les traduire sur des formats « faux carrés », comme des petites parcelles de sensations colorées.

Quant à la matière, elle est le résultat du geste, de cette confrontation du peintre à sa toile, le moment où Giuseppe Zoppi matérialise ses impressions et émotions en création tacite. Au-delà de séduire notre regard, ces peintures à la cire ou à l’huile sur des supports en toile ou métal, appellent au touché.

Vernissage le jeudi 21 septembre 2017.

Texte : Anne-Laure Peressin

 

Visuel : Joyce, encaustique sur toile, 60 x 50 cm