Reflex Memories

Reflex Memories


Exposition du 27 novembre 2015 au 23 janvier 2016
Galerie Wallworks, Paris

Du 27 novembre 2015 au 23 janvier 2016, la Galerie Wallworks présente le travail d’Eric Haze à travers l’exposition Reflex Memories.

Rouge, blanc, noir. Trois couleurs qui viennent habiller des chiffres ou des lettres, dont la forme prime sur leur signification. Le trait est franc, épais. Comme une impression de dessin sur l’instant, par instinct, mais n’est-ce pas là l’essence-même du graffiti ?

Eric Haze dessine ainsi des années et des noms de lieux qui ont fait date, en les dédoublant, les opposant pour mieux les imposer. Nous ne faisons pas face à ces sauvages diptyques, ce sont eux qui nous font faces, et la Galerie Wallworks nous donne pour la première fois en France, l’occasion de nous y confronter.

Afficher l'image d'origine

Eric Haze, Sans titre, 2015, acrylique sur toile, 121 x 121 cm © Alain Smilo

L’exposition Reflex Memories nous invite donc à découvrir les œuvres d’Eric Haze réalisées de 1980 à 2014. Né à New York en 1961, il est l’un des pionniers de la scène graffiti américaine. Son premier graff, il le pose à 11 ans et rejoint dans la foulée le fameux crew « The Soul Artists ». Plus tard, il se lie d’amitié avec Jean-Michel Basquiat et Keith Haring, avant de sortir diplômé de l’Ecole d’Art Visuel de New-York où il a étudié le design. C’est dans ce domaine qu’il deviendra une référence pour le mouvement hip-hop puisqu’il sera à l’origine de l’identité graphique de groupes tels que les Beastie Boys ou Public Enemy.

Par la suite, il créera sa propre marque de vêtements, reconnue internationalement sur le marché du streetwear. Depuis 2005, il s’est replongé dans ses activités d’artiste et de designer, en collaborant cependant régulièrement avec de grandes marques.

Artiste impactant et à forte influence, Eric Haze est à découvrir du 27 novembre 2015 au 23 janvier 2016 pour un solo-show qui s’annonce détonant.

Texte : Alice Rolando