Kongo


Né en 1969, Cyril Phan – célèbre sur la scène du graffiti art sous le pseudonyme de Kongo – vit entre Paris, la Guadeloupe et Hong Kong. D’abord reconnu comme artiste graffeur, Kongo fait partie dès les années 1990 du mythique collectif M.A.C (MaCrew). Avec le collectif ou en solo, il n’a cessé depuis d’alterner performances, fresques de rue et réalisations de toiles pour des festivals et des expositions en France et à l’étranger.

Citoyen du monde, Kongo vit hors des frontières avec le graffiti comme fil rouge : des Etats-Unis – New York avec le collectif Tats Cru “The Mural Kings” du Bronx - à l’Amérique latine - São Paulo, Bogotá, San Salvador -, en passant par l'Asie – Hong Kong, Canton, Hô Chí Minh Ville au Viet Nam d'où il est originaire - et l'Europe - Madrid, Barcelone, Rome, Genève, Berlin, Amsterdam... -, il part à la rencontre de graffeurs. Ces échanges entre artistes nourrissent mutuellement leur travail et bien que les réalités soient différentes d'un pays à l'autre, il s’agit bien, selon Kongo, d’une même culture née du partage dans la rue. En 2002, Kongo est co-fondateur de Kosmopolite – 1er festival international de graffiti, à Bagnolet – et en 2007, co-fondateur du Eating Frogs Tour, en Chine, manifestation annuelle qui voit une troupe de graffeurs, danseurs, et DJ’s parcourir le pays à la rencontre des artistes chinois.

Kongo est aujourd’hui l’un des représentants majeurs de la scène graffiti française. Maître de sa discipline, il a acquis une maturité artistique lui permettant de répondre tout à la fois aux commandes des grandes marques – Hermès, Moleskine, Paco Rabanne, Nissan... – à la promotion d’artistes de la scène hip hop, rap ou ragga – Saian Supa Crew, Don Choa, Daddy Mory... – et à son travail personnel, tout en conservant sa tradition de la fresque et du mur peint avec les crews des quatre coins du monde.

Il expose à la galerie Wallworks.