Harold Feinstein, Rétrospective, 1ere partie, Les années 40 et 50 : L'optimisme contagieux

Harold Feinstein, Rétrospective, 1ere partie, Les années 40 et 50 : L'optimisme contagieux


Exposition du 03 février au 30 avril 2017
Galerie Thierry Bigaignon, Paris

Du 3 février au 30 avril 2017, la Galerie Thierry Bigaignon présente la première partie d’une rétrospective inédite en Europe du photographe américain Harold Feinstein (1931-2015).

Né à Coney Island en 1931, Harold Feinstein commence la photographie au moment où semble s’arrêter cet « âge de l’anxiété » qui a suivi la Grande Dépression américaine. Depuis les années 1940 et sur une soixantaine d’années, le photographe s’est essayé à enregistrer une Amérique qui a repris goût aux loisirs. Ses photographies, empreintes de l’esthétique de la « New York School of Photography » dont il est une figure de proue, capturent l’allégresse et la joie de vivre, dont elles rendent la beauté spontanée.

Œuvre éclectique, divisée en autant de chapitres que le photographe a fait de voyages ou vécu de mutations de la société, c’est par tranches qu’elle s’expose à la Galerie. La première partie retrace ainsi les années 40 et 50, début de la carrière d’un photographe qui a su capter le bonheur et la joie de vivre, enregistrer chaque sourire croisé au détour d’un parc d’attraction ou de cette jetée si américaine sur laquelle les êtres de tous âges viennent se retrouver et se divertir. L’insouciance, l’amour et l’optimisme se déclinent au fur et à mesure des clichés et deviennent, véritablement, « contagieux ».

Infos :

Vernissage jeudi 2 février, de 18h à 21.

Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 19h.

Crédit visuel : Harold Feinstein, Adolescents de Coney Island, 1949