Konrad Klapheck, Eduardo Chillida, Barry Flanagan

Konrad Klapheck, Eduardo Chillida, Barry Flanagan


Exposition jusqu'au 13 mai 2017

Du 6 avril au 13 mai 2017, la galerie Lelong présente les travaux des artistes Konrad Klapheck, Eduardo Chillida, Barry Flanagan dans le cadre de trois expositions personnelles. 

Une intense programmation artistique investit les espaces de la galerie Lelong. Les œuvres d’artistes à la pratique hétérogène (un peintre et deux sculpteurs) dialogueront sur les cimaises de la galerie. 

Derrière le rideau est le titre de que le peintre allemand Konrad Klapheck a choisi pour cette exposition. Appartenant aux fidèles du surréalisme et héritier de la leçon de l’expressionnisme allemand, il peuple ses toiles d’objets quotidiens qui créent une sorte de mythologie personnelle de l’artiste. Les situations évoquées dans les tableaux n’ont pourtant rien d’ordinaire. Les protagonistes, en premier plan et souvent nus, apparaissent désinvoltes, offrant un regard laconique au spectateur, comme s’il était un intrus. L’immobilisme, la rigidité du regard des figures, la composition équilibrée et la palette de couleurs réduite à des teintes basiques étalées en aplats sans ombres, les volumes solides, donnent une sensation de stabilité intemporelle qui enveloppe et emprisonne les figures. Une légère inquiétude s’instaure chez le spectateur : la clarté de la représentation engendre-t-elle une clarté de l’interprétation ? Sommes-nous vraiment autorisés à participer de ces scènes, à ouvrir le rideau, à dévoiler leur intimité ?

Les estampes du sculpteur espagnol Eduardo Chillida sont présentées à la librairie de la galerie. Lié à la tradition de la sculpture constructiviste, il confère une importance primaire à la matière, modulée dans le respect de ses caractéristiques intrinsèques et l’imprégnant de sa réflexions sur thèmes existentiels, tels que la mort, la contemplation de l’univers et de l’infini. Je ne représente pas. J’interroge. Le dessin est fondamental dans la création de Chillida. Passant au support bidimensionnel avec les gravures, il offre une perspective d’analyse plus profonde et intimiste. Travaillant sur l’opposition entre les vides et les pleins, il crée un vocabulaire élémentaire et géométrique composé de signes qui font vibrer la matière. 

Le sculpteur Barry Flanagan, connu pour ses lièvres, est présenté avec ses oeuvres de bronzes. Son répertoire comprend, outre ces animaux emblématiques, des sculptures minimalistes et abstraites conçues à partir des années 1960. Cherchant incessamment de se libérer des canons académiques, il explore différentes techniques (sable, plâtre, déchets) avant de s’affirmer dans la sculpture du bronze. La liberté et le dynamisme de la composition sont données par des volumes esquissés et simplifiés, rendant toujours hommage aux maîtres de la Renaissance et à la tradition des petits bronzes anciens.

 

Infos : 

Vernissage jeudi 6 avril à partir de 18h.

Ouvert du mardi au vendredi de 10h30 à 18h et le samedi de 14h à 18h30.

Crédit visuel : Klapheck, Le sourire / Das Lächeln, 2011, 130 x 97 cm

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000} p.p2 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; text-align: justify; font: 11.0px Helvetica; color: #000000; -webkit-text-stroke: #000000; min-height: 13.0px} span.s1 {font-kerning: none}

Texte : Ilaria Fagone


Galerie Lelong
13 rue de Téhéran
75008 - Paris

41 expositions passées