Les livres m'enivrent

Les livres m'enivrent


Exposition du 14 septembre au 06 octobre 2018
Galerie Lélia Mordoch, Paris

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:"MS 明朝"; mso-font-charset:78; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:1 134676480 16 0 131072 0;} @font-face {font-family:"Cambria Math"; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1107305727 0 0 415 0;} @font-face {font-family:Cambria; panose-1:2 4 5 3 5 4 6 3 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:auto; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:-536870145 1073743103 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal {mso-style-unhide:no; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; margin:0cm; margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:12.0pt; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;} .MsoChpDefault {mso-style-type:export-only; mso-default-props:yes; font-family:Cambria; mso-ascii-font-family:Cambria; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"MS 明朝"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Cambria; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi; mso-ansi-language:EN-GB;} @page WordSection1 {size:612.0pt 792.0pt; margin:70.85pt 70.85pt 70.85pt 70.85pt; mso-header-margin:36.0pt; mso-footer-margin:36.0pt; mso-paper-source:0;} div.WordSection1 {page:WordSection1;} -->

La galerie Lélia Mordoch présente du 14 septembre au 6 octobre 2018 l’exposition collective Les livres m'enivrent, rassemblant les œuvres de James Chedburn, Miguel Chevalier, Horacio Garcia Rossi, Yukio Imamura, Alain Le Boucher, Miss Tic, Pia MYrvoLD , Laura Nillni, Francisco Sobrino et Pétra Werlé.

Cette exposition collective autour des ouvrages parus aux éditions Lélia Mordoch présente des œuvres autant hétéroclites que complémentaires, dénotant d’un désir ambitieux de mettre en perspective des travaux personnels. Car même si les artistes proviennent de différentes générations, cultures et nationalités, leurs tableaux, sculptures ou dessins se font finalement écho.

Et c’est sûrement par le choix d’une palette colorée, presque fluorescente par moment, que le dialogue se met en place. S’opposant à la blancheur des murs de la galerie, les œuvres instaurent une même énergie : que ce soit avec l’art optique et géométrique de Horacio Garcia Rossi ou avec les huiles sur toile colorées et pigmentées de Yukio Imamura, les teintes lumineuses se reflètent aussi bien dans la pièce que sur chaque peinture. Notre regard est alors attiré par une multitude de possibilités : la lumière se réverbère sur chaque œuvre tel un projecteur, une effervescence se crée et embaume alors l’atmosphère.

Texte : Angèle Imbert

Crédit Visuel : Vue de l’exposition Les livres m'enivrent à la Galerie Lélia Mordoch