Alain LE BOUCHER, Que la lumière soit

Alain LE BOUCHER, Que la lumière soit


Exposition du 14 novembre 2014 au 31 janvier 2015
Galerie Lélia Mordoch, Paris

Composants électroniques, informatique, diodes… Un heureux mariage esthétique ! Vous en doutez ? C’est que vous ne connaissez pas encore l’univers d’Alain Le Boucher. Tel un compositeur de musique, l’artiste accordent fils métalliques, ampoules et logiciels pour élaborer des partitions aux notes lumineuses. Oui, « lumineuses » car  ce sont de véritables sculptures de lumières clignotantes qui caractérisent le travail d’Alain le Boucher.

 

Son processus créatif s’effectue en étapes. Après avoir conçu une armature métallique - support des diodes et forme sculpturale -, l’artiste connecte les ampoules et montent les circuits de contrôle. La note finale est sans doute la plus complexe. Programmation et combinaisons d’intensité, de durée et de position d’allumage des lampes donneront naissance à une symphonie musicale silencieuse mais brillante ! C’est alors que ses sculptures semblent prendre vie pour à leur tour façonner la lumière. Les espaces vides deviennent des surfaces de circulations des ondes électromagnétiques lumineuses. Le transparent est révélé pour devenir partie intégrante de la globalité de l’œuvre. Le regard est libre de choisir son point de vue et l’oreille se plaît à imaginer un parallèle sonore pour rendre audible ces rythmes lumineux.

Un univers brillant à découvrir à galerie Lélia Mordochlors lors de son exposition "Que la lumière soit" jusqu'au 31 janvier 2015.