Takahisa Kamiya, Superposition

Takahisa Kamiya, Superposition


Exposition du 21 septembre au 30 septembre 2017
Galerie Lee, Paris

Du 21 au 30 septembre, la galerie Lee présente Superposition, une exposition de Takahisa Kamiya.

Parallèles de lignes droites et petites sphères sillonnent les paysages géométriques de cet artiste japonais, qui, telles des partitions de musique, génèrent un rythme au premier regard.   

En superposant des plaques de bois à des feuilles et boules de plomb, Takahisa Kamiya créé une nouvelle dimension : il actionne la sensation d’un mouvement optique. L’immobilité devient mobile, la profondeur et la planéité ne font qu’un tandis que la distinction entre fond et forme est si troublée, qu’elle sème le doute quant à la représentation de notre espace.

Ce mouvement ascendant, marqué par une trame axiale oblique allant du coin en bas à gauche vers son opposé, fait écho à la gravitation de la terre, versant imagé d’un concept de l’ordre de l’intangible et du sensible.

Selon la disposition de lumière sur l’œuvre, la gamme de gris se nuance. Cette variation du noir au blanc dégage une atmosphère calme, voire apaisante, un moment de pause propice à l’introspection.

Car oui, le travail de Takahisa Kamiya ne se voit pas seulement, il se vit. Ses œuvres muent selon le regard que l’observateur pose sur elles.

Vernissage le jeudi 21 septembre.

Texte : Anne-Laure Peressin

 

Visuel : Takahisa Kamiya