Mist, Free Will

Mist, Free Will


Exposition jusqu'au 16 décembre 2017

La galerie Le Feuvre présente du 16 novembre au 16 décembre sa sixième exposition personnelle de l’artiste Mist, Free Will, qui offre un panorama réjouissant d’une rencontre explosive entre peinture abstraite et graffiti.

 

Des murs du RER A à la fin des années 1980 aux grandes toiles abstraites peintes à l’acrylique présentées cet automne à la galerie Le Feuvre, Mist, de son vrai nom Guillaume Lemarquier, a exploré avec une énergie communicative une multitude de formats, de médiums et de techniques. Son univers fécond touche aussi bien aux arts de la rue qu’au design et à l’art contemporain. S’il est reconnu mondialement comme un pilier majeur du  wildstyle - un style de graffiti aux traits énergiques, qui enchevêtre avec dynamisme lettres et dessins aux angles saillants -, c’est aujourd’hui à travers ses sculptures, art toys et compositions sur toile ou sur bois que se déploie une touche très reconnaissable et toujours fortement marquée par les lettrages.

La lettre, qui a donné son nom au terme de « lettrage » caractérisant la stylisation des inscriptions de certaines œuvres de street art, avait largement nourri les premières œuvres murales de Mist, à peine âgé à ses débuts d’une vingtaine d’années. L’exposition Mist, Free Will montre que la plasticité de cette calligraphie urbaine est loin d’avoir été épuisée par l’artiste. De tableau en tableau, la lettre se perd en aplats colorés acides, crée la confusion entre fond et forme, dessin et signe, éclatement et mouvement centripète ; elle laisse transparaître des personnages, anthropomorphes ou animaliers, aux visages changeants ; elle affirme tour à tour la planéité de l’espace pictural et sa profondeur explosive. Elle va jusqu’à se réinventer en trois dimensions, dans les entrelacements alambiqués des sculptures en bronze, pour s’y faire toujours plus fluide et mouvante.

Surtout, ces explorations calligraphiques confèrent une unicité frappante à toutes ces œuvres, dans lesquelles on retrouve toujours une énergie de la couleur et une vigueur gestuelle caractéristiques du style de l’artiste. Chez Mist, l’amour pour les techniques et l’esthétique du graff innerve une peinture abstraite devenue hybride, où se rencontrent les diverses influences de l’artiste : coulures, bombing et couleurs éclatantes stimulent les compositions et invitent l’œil à les fouiller pour tenter d’en comprendre le mouvement fulgurant. Une expérience jubilatoire.

 

Vernissage le 16 novembre à partir de 18h

 

Texte : Alix Ricau

Crédit Visuel : Mist, Crop Circle IX, acrylique sur bois, diamètre : 160 cm, 2017. ©Galerie le Feuvre


Galerie Le Feuvre & Roze
164 & 178 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 - Paris

34 expositions passées