Shaka, Anatomie du Mouvement

Shaka, Anatomie du Mouvement


Exposition du 09 mars au 22 avril 2017
Galerie Lazarew, Paris

Du 9 mars au 22 avril 2017, la galerie Lazarew présente l’œuvre de Shaka dans une exposition personnelle intitulée Anatomie du Mouvement.  

L’art urbain de Marchal Mithouard, alias Shaka, s’invite à nouveau dans la galerie qui le représente depuis 2011. Originaire de Clamart en banlieue parisienne, il débute dans le milieu du graffiti, pratique picturale sur des murs ou tout autre supports situés dans l’espace public. Désireux de liberté, de confrontation avec la société, il refuse de s’enfermer dans un atelier. Puisant dans les sous-cultures alternatives urbaines, il forge son style à la bombe aérosol dans la rue, montrant un intérêt pour la figuration humaine quasi-caricaturale.

Mais si les graffitis sur les murs partent, les toiles restent : à partir de ce constat, Shaka privilégie   par la suite la création en atelier, et transfère son univers sur un support traditionnel. Toutefois, son style est loin d’être traditionnel : sculptant directement sur la toile, il donne du volume physique à ses figures. Ce style hybride et fortement plastique lui permet de percer la zone de confort du spectateur, interpellé par la matière vivante.

Dans cette exposition, l’artiste montre son travail autour de la mythologie moderne et ses recherches sur le mouvement. Traversés de faisceaux qui en tissent la structure, les corps humains en quête d’un équilibre précaire transmettent un sentiment de nervosité. Les lignes géométriques dissèquent alors et révèlent l’anatomie de ces héros contemporains.

A découvrir, des travaux inédits : ses deux premières sculptures en bronze et sa grande toile de plus de deux mètres, en préparation, en écho à ses racines de graffeur. 

 

Infos :

Vernissage jeudi 9 mars 2017.

Ouvert du mardi au samedi, de 14h à 19h00.

Crédit visuel : Shaka, Carroussel, 2017.

Texte : Ilaria Fagone