Olivier Catté

Olivier Catté


Exposition du 08 octobre au 27 novembre 2016
Galerie Lazarew, Paris

Du 8 octobre au 27 novembre 2016, la Galerie Lazarew propose une exposition d’Olivier Catté.

Né en 1957 au Petit-Quevilly, le diplômé d’expression plastique fait de la ville son terrain de jeu. À mi-chemin entre le street art et l’arte povera, celui qui est aussi le digne héritier d’Arman, de César ou de Ben, tire du milieu urbain le sujet de son travail autant que son support, le carton.

Avec ses cartons d’emballage, Olivier Catté déballe la ville et ses secrets. L’architecture déployée par l’artiste n’est ni de papier ni en projet, mais dévoile et explore un monde de béton déjà construit, dont il rend compte à échelle humaine. La hauteur et la puissance des gratte-ciels de New-York, sujet emblématique de son travail depuis 1999, la profondeur d’une vue d’oiseau, la géométrie rigoureuse qui ordonne l’ensemble de ses rues autant que de sa mythique skyline, sont rendus sur une « toile » en matériau recyclé que l’artiste s’évertue à gratter, lacérer, déchirer, inciser, triturer, pour recomposer enfin la troisième dimension. Le saisissant trompe-l’œil allie la beauté plastique de couleurs tonales, de contrastes saturés et de lignes de fuites audacieuses à une minutieuse observation de la cité, pour laquelle il nourrit un sentiment ambigu de fascination et de répulsion.

Car le gigantisme de la ville camoufle mal la misère qui l’accompagne. Misère de l’individu qui s’en trouve écrasé et parfois contraint de s’abriter précisément sur ce carton dont Olivier Catté opère la métamorphose en œuvre d’art. Les trames du carton révèlent ainsi celles des cités ; les nuances de couleurs qui le recouvrent font écho aux multiples facettes que celles-ci peuvent prendre ; les inscriptions imprimées sur le carton lors d’une vie antérieure, souvent conservées par l’artiste, rendent compte de la vie et de l’animation qui les peuplent.

Les rues labyrinthiques, l’énergie électrique, la beauté plastique de la ville sont autant d’éléments qu’Olivier Catté aime à explorer et à rendre visible, au travers de ces vues et de ces plans qu’il tire, au fil des expositions que la galerie lui consacre, vers une abstraction et une épure toujours plus grandes et majestueuses.

Infos :

Vernissage samedi 8 octobre 2016.

Ouvert du mardi au samedi, de 14h à 19h.

Crédit visuel : Olivier Catté

 

Texte : Horya Makhlouf