Evrard & Koch, Hors Cadre #2

Evrard & Koch, Hors Cadre #2


Exposition du 01 décembre 2016 au 14 janvier 2017
Galerie Lazarew, Paris

Du 1er décembre 2016 au 14 janvier 2017, la Galerie Lazarew consacre sa seconde exposition au duo d’artistes Evrard & Koch avec Hors Cadres #2.

La galerie avait déjà exposé le duo français en novembre 2015. Les recherches menées pour la série alors présentée faisaient dialoguer lignes et couleurs, surfaces planes et bords tranchants, reliefs et aspérités discrètes, monochromes blancs et de couleurs vives, dans une sorte de combat violent incarné dans des œuvres inclassables, à mi-chemin entre peinture, sculpture, architecture et installation.

Ici les explorations semblent poussées à leur paroxysme. Quand la ligne noire se faisait discrète, venait souligner les bords et encadrer les couleurs éclatantes ; elle se met désormais à déborder, à recouvrir des pans entiers de surface, devenant presque couleur à part entière. De même, quand, malgré les fissures, les plis ou les surfaces accidentées, les panneaux tenaient ensemble sur une surface unie ; ces derniers se sont changés en polyptyques, consommant la fissure amorcée au premier volet, faisant des panneaux déchirés, arrachés, les éléments quasi autonomes d’un tout devenu excroissance du mur qui les supporte.

Le duo rejouerait presque, quatre siècles plus tard, la querelle du dessin et de la couleur qui anima tout le siècle classique. Or nul vainqueur ne vient cette fois reléguer un quelconque vaincu au second plan. De la même manière que le cartésianisme de Christophe et l’émotion de Jean-Luc s’allient pour créer une œuvre multidimensionnelle, ligne et couleurs s’unissent ici pour former une œuvre transgressive, débordante, dévorante, refusant d’emblée quelque cadre ou frontière que ce soit.

Refus de tout carcan, l’oeuvre inventée se pose comme une alternative et une promesse de renouveau. Un équilibre apparemment précaire s’installe au travers des formes en suspension, construites artisanalement par les artistes malgré leurs allures futuristes et atemporelles.

De la fracture naît l’ouverture : sur l’inconnu, sur une autre dimension et de nouvelles perspectives inédites à inventer entièrement. Aux sens propre et figuré, l’oeuvre se fait doublement brèche, et invite à plonger tout entier dans cet ailleurs qu’elle rend possible.

Infos :

Vernissage jeudi 1er décembre 2016, à partir de 18h30.

Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 13h et de 14h à 17h.

Crédit visuel : Evrard & Koch

Texte : Horya Makhlouf