Fermin Aguayo, Présence habitée - Présence réfléchie

Fermin Aguayo, Présence habitée - Présence réfléchie


Exposition du 11 mai au 13 juillet 2012
Galerie Jeanne Bucher Jaeger, Paris

Du 11 mai au 13 juillet 2012, la galerie présente une exposition rétrospective de l'artiste espagnol Fermin Aguayo intitulée Présence habitée - Présence réfléchie qui se déroulera conjointement dans les deux espaces de la galerie rue de Seine et rue de Saintonge dans le Marais.
Cette exposition retrace l'itinéraire d'un immense peintre, mort prématurément, en 1977, à l'âge de 51 ans, que la galerie n'a eu cesse de promouvoir depuis les années 50. A travers un parcours de peintures incontournables ainsi que quelques oeuvres sur papier jamais exposées à ce jour l'exposition propose de faire redécouvrir - toute la vérité et la force d'un artiste qui a su assumer pleinement son destin de peintre, dans la noblesse, retenue et concision de style, ne cherchant ni à plaire ni à convaincre, et qui se situe tout simplement dans la recherche d'une constance de la condition humaine. Fermin Aguayo pourra provoquer ce jugement chez Dora Vallier, formée à l'approche de la peinture par Christian Zervos :
« Aguayo est à la peinture ce que Giacometti a réussi en sculpture. »
Faisant suite à la rétrospective qui lui a été consacrée au Centro de Arte Reina Sofia à Madrid il y a quelques années, cette exposition est la première en France à rassembler un nombre aussi important de peintures de l'artiste dont certaines seront présentées pour la première fois au public. Les oeuvres exposées dans l'espace historique de la rue de Seine permettront d'aborder les différentes phases de la recherche picturale de l'artiste; cette recherche est développée en profondeur dans l'exposition qui se poursuit rue de Saintonge, à travers les différentes thématiques de l'oeuvre du peintre, avec un choix de peintures incontournables et quelques rares oeuvres sur papier - depuis les premières œuvres peintes, au milieu des années 40, jusqu'aux dernières toiles peintes par Aguayo en 1975, deux années avant sa disparition.
Plus de trente ans après sa disparition prématurée en 1977, à l'âge de 51 ans, cette exposition se veut la réhabilitation d'un immense peintre qui nous prouve combien la peinture est toujours fondamentalement vivante.