Débordement, Clément Borre

Débordement, Clément Borre


Exposition du 08 mars au 14 avril 2012
Galerie Frédéric Moisan, Paris

Clément Borre fait très tôt la rencontre de l’artiste marocain Fouad Bellamine avec lequel il entretient de vifs échanges. Représentant de la jeune peinture actuelle, Clément Borre revient nous poser la question du tableau. Avec ses « peintures-objets », il propose un travail où la matière épaisse, obtenue par une succession de couches et de glacis divers, déborde littéralement de la toile et nous donne l’illusion d’une céramique. S’ouvre alors une double lecture entre frontalité et profondeur. La mémoire s’exprime ici dans une succession de couches colorées et stratifiées. La profondeur entraîne le regard à sa perte. Aussi, les fentes qui apparaissent par endroit sur ces « plans » laissent entrevoir un au-delà de la surface, une ouverture vers les entrailles de la matière.