Bernard GUILLOT, Photographies

Bernard GUILLOT, Photographies


Exposition du 08 novembre au 01 décembre 2012
Galerie Frédéric Moisan, Paris

Bernard Guillot a découvert le Böde Museum à Berlin quand il n’y avait rien à y voir ! Les murs avaient été repeint, le plancher poncé et le musée ouvrait ses portes au public berlinois pour l’occasion, le temps d’un weekend. Bernard Guillot était présent, avec son appareil photo, et a tiré de ce moment une série en noir et blanc étonnante, où de cet évènement insignifiant, on arrive à un lieu métaphysique absolument existentiel. C’est une série, une vision, décapée et décapante, qui tire la barbichette du que-voir-dans-les-galeries ? Le public (vu à la longue pose) de ce musée apparaît et disparaît irrémédiablement dans la photographie elle-même.

Est posée dans cette exposition, l’au-delà et à partir de la série du Böde museum, le thème de l’au-delà de la photographie, ou comment la fiction se perd, s’égare et se retrouve. Un choix de photographies dans l’oeuvre de Bernard Guillot est fait dans ce sens (entre autre l’Hôtel Maffet Astoria du Caire) jusqu’aux photographies peintes, qui sont au coeur de ce thème de l’au-delà de la fiction dans le monde de la photographie.