Maya Sachweh, Weniger ist mehr. Less is more.

Maya Sachweh, Weniger ist mehr. Less is more.


Exposition jusqu'au 22 décembre 2018

Maya Sachweh réunit une quarantaine d’artistes à la galerie du Crous de Paris entre le 18 et le 22 décembre 2018. Chacun a accepté de créer une pièce dans l’esprit du « Less is more » formulé par Ludwig Mies van der Rohe au début du XXème siècle. Regards sur la simplicité.

Sur un fond blanc, un coquillage ouvert dévoile ses nuances de roses et de violets. Ni perle ni Vénus en son sein : simplement une coque nacrée aux couleurs pastel. Lorsqu’Elisabeth S. Clark photographie Billets doux, elle immortalise la promesse d’un secret à dévoiler. Il ressort de cette image intimiste un tendre onirisme où la suggestion fait la part belle à la simplicité. Bien que l’artiste ne donne à voir que ce que nous pouvons discerner, elle provoque une sensation émouvante en nous. En cela, elle s’éloigne de la définition académique du minimalisme qui se réclame objectif, pour se rapprocher du sens que le langage commun lui a donné.

Maya Sachweh reconnaît elle-même que les artistes qu’elle a rassemblé à la galerie du Crous de Paris pour Weniger ist mehr. Less is more. ne se rattachent pas tous à l’art minimaliste tel qu’il a été conçu dans les années cinquante aux Etats-Unis. Il s’agit davantage de travaux autour de l’économie de moyens, où le sujet représenté ne porte aucune mission intrinsèque. A l’image de L’Asperge oubliée que peint Manet en 1880, ils célèbrent simplement la beauté d’éléments à première vue sans importance. Dénués du superflu, ils invitent, dans leur plus simple apparat, à contempler et à redécouvrir les formes et les matières. Voire même à regarder autrement ce que l’œil généralement néglige, prouvant ainsi finalement que oui, nous trouvons beaucoup dans le peu.  

 

Texte : Marie-Amélie Muriel

Crédit : Elisabeth S. Clark, Billets doux


Galerie du CROUS
11 rue des Beaux-Arts
75006 - Paris

114 expositions passées