Michel Gemignani : On dirait des fleurs de marais

Michel Gemignani : On dirait des fleurs de marais


Exposition du 04 octobre au 08 novembre 2016
Galerie De Buci, Paris

Du 4 octobre au 8 novembre, la Galerie De Buci expose On dirait des fleurs de marais, de Michel Gemignani.

Né dans les Yvelines en 1941, Michel Gemignani étudie à l’École des Arts appliqués de Paris avant de rejoindre celle des Beaux-Arts de la capitale. Depuis sa sortie de cette dernière, l’artiste a multiplié les récompenses et son art est aujourd’hui reconnu. Prix de Rome en 1966, Président d’honneur du Salon Réalités Nouvelles, il a réalisé de nombreuses expositions et commandes publiques. Le peintre nourrit son art d’une grande diversité de thèmes et d’interrogations sur ce qui l’entoure. Son abstraction utilise la matière, la couleur, la ligne et la poésie, dotant ses oeuvres d’une grande puissance symbolique.

Dans la série présentée par la Galerie De Buci, son geste semble hériter des cubistes autant que des expressionnistes abstraits, Michel Gemignani fait dialoguer sans cesse la ligne et la couleur, la touche épaisse et le fond neutre, dans un processus infini de déconstruction de la réalité. L’image qu’il en rend est altérée par les raies franches venues scander chacune de ses compositions. Le sujet s’anime, se déforme, se reforme. Les fleurs, les formes, les paysages semblent réduits à leur plus pure expression, mus par les couleurs vives et contrastées qui font ressortir chaque silhouette d’un fond de moins en moins reconnaissable.

Et le processus de brouillage de s’étendre au langage même. Michel Gemignani déclare le divorce du signifiant et du signifié par ses titres poétiques qui semblent finalement ne plus rien dévoiler de la toile. L’artiste joue avec la peinture autant qu’avec son spectateur, dans l’esprit duquel il insinue une lecture possible qui appelle à être dépassée. « On dirait des fleurs de marais » lui souffle-t-il, mais il faudra chercher plus loin que ce qui se donne immédiatement au regard.

Infos :

Vernissage le jeudi 6 octobre.

Ouvert du mardi au samedi, de 11h à 19h.

Crédit visuel : Michel Gemignani

 

Texte : Horya Makhlouf